Jump to the content of the page

Dureté des nano revêtements sur les verres de lunettes

Measure Hardness of Nano Coatings on Sunglasses | Scratch-resistance

Qu'elles soient utilisées pour la protection des yeux ou la correction de la vue, les lunettes avec des verres en plastique sont préférées au verre pour leur poids considérablement plus faible et leur meilleure résistance à la fracture. Afin de fournir la qualité à vie requise de tels verres, une résistance aux rayures spécifique est nécessaire.

De nos jours, les verres de lunettes en plastique sont généralement pourvus d'une surface anti-rayures, anti-salissures et antireflet. Ils sont revêtus sous vide en utilisant une méthode de dépôt physique en phase vapeur (PVD) avec jusqu'à 10 couches de protection, de seulement quelques nanomètres d'épaisseur chacune, qui assurent ensemble une très haute résistance aux rayures. La dureté et la résistance aux rayures de ces revêtements sont directement liées: par conséquent, la détermination de la dureté est une méthode appropriée pour quantifier la qualité de ces revêtements de protection.

Pour éviter de mélanger les résultats de dureté des revêtements avec ceux des matériaux de base lors de la mesure, la charge de test doit être absolument minimale, aussi faible que quelques micronewtons: l'indenteur ne peut pénétrer que jusqu'à un dixième de la profondeur totale du revêtement afin de déterminer correctement sa dureté sans être influencé par les propriétés du substrat (règle de Bückle).

PICODENTOR HM500
ProduitPICODENTOR HM500PICODENTOR HM500

Un autre paramètre de mesure important est le rapport de déformation élastique/plastique du revêtement. Les revêtements doivent avoir une composante élastique très élevée pour empêcher la séparation du matériau de base lors de la déformation. Par conséquent, des systèmes de revêtement multicouches sont utilisés qui ajustent progressivement le module d'élasticité du matériau de base au revêtement supérieur. Ces systèmes ont également des forces de liaison adhésives beaucoup plus élevées par rapport aux revêtements monocouches.

Pour garantir la fonctionnalité de ces revêtements protecteurs, il est important de trouver le bon équilibre entre dureté et comportement élastique.

Le PICODENTOR® HM500 est idéal pour mesurer la dureté et les propriétés élastiques de ces multicouches complexes et nano-minces, ce qui nécessite un système de mesure capable de générer une charge aussi faible que quelques micronewtons et une mesure de profondeur très précise dans la plage du picomètre - exactement la plage de fonctionnement prévue du PICODENTOR®. La dureté peut alors être calculée à partir des courbes de charge/profondeur mesurées. Pour plus d'informations, contactez votre partenaire FISCHER local.

Jump to the top of the page