Jump to the content of the page

Mesures sensibles Ă  l'amplitude et les facteurs d'influence les plus critiques

Avec la mĂ©thode des courants de Foucault sensibles Ă  l'amplitude, l'Ă©paisseur des revĂȘtements peut ĂȘtre mesurĂ©e de façon non destructive selon la norme ISO 2360. La condition prĂ©alable pour cela est que le matĂ©riau de base soit Ă©lectriquement conducteur mais non magnĂ©tisable: Les mĂ©taux tels que le cuivre ou l'aluminium sont donc appropriĂ©s. Le revĂȘtement lui-mĂȘme doit ĂȘtre Ă©lectriquement isolant, e. g. en laque ou en plastique. L'une des principales applications de la mĂ©thode des courants de Foucault est la mesure d'anodisation sur aluminium .

Principes physiques

Les sondes utilisées pour la mesure selon la méthode des courants de Foucault sensibles à l'amplitude ont un noyau en ferrite. Une bobine est enroulée autour de ce noyau et un flux de courant alternatif à haute fréquence la traverse. Cela crée un champ magnétique alternatif à haute fréquence autour de la bobine.

Lorsque le pĂŽle de la sonde se rapproche d'un mĂ©tal, un courant alternatif - ou « courants de Foucault » - est induit dans ce mĂ©tal. Ceci, Ă  son tour, gĂ©nĂšre un champ magnĂ©tique alternatif. Étant donnĂ© que ce deuxiĂšme champ magnĂ©tique est Ă  l'opposĂ© du premier, le champ magnĂ©tique initial est attĂ©nuĂ©e (affaibli). L'ampleur de l'attĂ©nuation dĂ©pend de la distance entre le pĂŽle et le mĂ©tal. Pour les piĂšces revĂȘtues, la distance correspond exactement Ă  l'Ă©paisseur de la couche.

Voici Ă  quoi vous devez faire attention pendant la mesure

Toutes les mĂ©thodes de test Ă©lectro-magnĂ©tiques sont des mĂ©thodes comparatives. Cela signifie que le signal mesurĂ© est comparĂ© Ă  une courbe caractĂ©ristique, qui est stockĂ©e dans le dispositif. Pour que le rĂ©sultat soit correct, la courbe caractĂ©ristique doit ĂȘtre adaptĂ©e aux conditions de la mesure. Ceci est rĂ©alisĂ© par un Ă©talonnage. 

Une bonne calibration fait toute la différence!

Les facteurs qui peuvent fortement influencer la mesure en utilisant la méthode des courants de Foucault sont: la conductivité électrique, la forme et la taille de l'échantillon et la rugosité de la surface. Bien sûr, le bon fonctionnement de l'appareil est également crucial!

Conductivité électrique

La conductivitĂ© Ă©lectrique d'un matĂ©riau influence la maniĂšre dont un courant de Foucault peut ĂȘtre induit. La conductivitĂ© peut varier considĂ©rablement en fonction de l'alliage spĂ©cifique, du traitement du mĂ©tal, et des tempĂ©ratures diffĂ©rentes peuvent Ă©galement provoquer des variations. Afin de minimiser l'effort d'Ă©talonnage, les sondes Ă  courants de Foucault de Fischer ont une compensation de conductivitĂ©. Elles fournissent des rĂ©sultats corrects sur une large gamme de conductivitĂ©s et doivent seulement ĂȘtre normalisĂ©es sur le substrat. (Ă  savoir l'Ă©talonnage du point zĂ©ro).

Les surfaces courbes

Dans la pratique, la plupart des erreurs de mesure se produisent en raison de la forme de l'Ă©chantillon. Avec des surfaces courbes, la proportion du champ magnĂ©tique qui passe Ă  travers l'air est diffĂ©rent. Par exemple, si un dispositif de mesure est calibrĂ© sur une feuille plane, mesurer sur une surface concave conduirait Ă  un rĂ©sultat infĂ©rieur, alors que la mesure sur une surface convexe conduirait Ă  un rĂ©sultat supĂ©rieur. Les erreurs se produisant dans ces cas-lĂ  peuvent ĂȘtre plusieurs fois la valeur rĂ©elle </ p>

Une calibration soignĂ©e est le remĂšde Ă  ce problĂšme. Mais mĂȘme ici, Fischer a trouvĂ© un moyen de gagner du temps: une sonde Ă  compensation de courbure. Avec cette sonde particuliĂšre on peut mesurer sans erreurs sur les tubes de 2 mm de rayon ou plus, mĂȘme si l'appareil a Ă©tĂ© Ă©talonnĂ© sur une feuille plate.

Petites piĂšces plates

Un effet similaire peut se produire si l'Ă©chantillon est faible ou trĂšs mince. Egalement dans ce cas, le champ magnĂ©tique va au-delĂ  de l'Ă©chantillon et dans l'air, ce qui fausse systĂ©matiquement les rĂ©sultats de mesure. Pour Ă©viter ces erreurs, vous devez toujours calibrer sur une partie non revĂȘtue qui correspond au produit final .

Rugosité

Pour les surfaces rugueuses, le rĂ©sultat peut ĂȘtre dĂ©formĂ© selon que le pĂŽle de la sonde est placĂ©e dans une « vallĂ©e » ou sur un « pic » du profil de rugositĂ©. Avec de telles mesures, les rĂ©sultats varient considĂ©rablement et il est conseillĂ© de rĂ©pĂ©ter les mesures Ă  plusieurs reprises afin d'accumuler une moyenne stable. En gĂ©nĂ©ral, la mesure d'Ă©paisseur du revĂȘtement sur des surfaces rugueuses fait uniquement sens si le revĂȘtement est au moins deux fois aussi Ă©pais que les pics de rugositĂ© sont Ă©levĂ©s. 

Pour une meilleure prĂ©cision, Fischer offre des sondes avec des pĂŽles particuliĂšrement grands, ainsi que sondes composĂ©es de deux pĂŽles. Ces sondes intĂšgrent le profil de rugositĂ© et donc permettent de rĂ©duire la dispersion des valeurs mesurĂ©es. 

Influence de l'utilisateur

Enfin et surtout, la façon dont le dispositif de mesure est utilisĂ© joue Ă©galement un rĂŽle important. Assurez-vous que la sonde soit disposĂ©e verticalement sur la surface et sans pression. Pour une meilleure prĂ©cision, un support peut ĂȘtre utilisĂ© pour abaisser automatiquement la sonde sur l'Ă©chantillon.

Jump to the top of the page